Récipiendaires de la bourse de déplacement 2024

Janvier 2024

La Corporation canadienne des sciences religieuses a le plaisir d’offrir deux bourses de déplacement dans le cadre de son concours 2024. Voici les récipiendaires :

 

France Lacharité, doctorante, Université de Sherbrooke, membre de la SQÉR

Les enjeux de l’accompagnement existentiel des soignants spécialisés en soins pédiatriques et la question de l’aide médicale à mourir aux mineurs

En décembre 2021, le Collège des médecins du Québec s’est positionné en faveur de l’élargissement des critères d’admissibilité de l’aide médicale à mourir à certaines catégories de mineurs dans certaines circonstances. Dans un tel contexte, quelle forme d’accompagnement devrait être pensée ? Y a-t-il des enjeux qui découlent de cet accompagnement situé aux frontières de la vulnérabilité des enfants mourants et de la vulnérabilité des soignants face à l’impuissance de la culture des soins ? Ce projet de thèse désire brosser un portrait des points de vue experts des soignants qui travaillent quotidiennement en soins pédiatriques concernant la question de l’aide médicale à mourir aux mineurs afin de connaître leur posture et s’assurer de répondre adéquatement aux enjeux vécus dans la réalité quotidienne hospitalière. Afin de répondre aux objectifs de cette recherche, il y aura une ethnographie hospitalière qui sera réalisée dans un centre hospitalier québécois.


Farid Belgaïd, doctorant, Université de Montréal, membre de la SQÉR

Lecture jungienne des figures du « Féminin divin » incarnées par Niḍām dans le recueil poétique Turǧumān al-Ašwāq (L’interprète des désirs) du mystique soufi Muhyiddīn Ibn ʻArabī (1165-1241)

Ce projet de thèse porte sur le Féminin en islam ; une thématique déjà abordée sous divers angles, mais beaucoup moins dans son articulation métaphysique à la déité. Pour le considérer dans cette perspective, l’œuvre et la vie du mystique soufi Muhyiddīn Ibn ʻArabī (1165-1241) constituent un terrain fertile, car elles sont particulièrement riches en idées et en expériences se prêtant à une telle démarche analytique. Selon le théosophe médiéval, le « Féminin divin » s’exprime de manière la plus parfaite à travers la femme perçue comme la théophanie divine par excellence. Basée sur une interprétation originale des sources scripturaires (le Coran et la sunna) et nourrie par des expériences spirituelles et amoureuses significatives, cette conception originale akbarienne du Féminin reste à découvrir dans toute sa profondeure.

Conseil d'administration

Nouvelle présidence à l’ACÉBAC

12 juin 2024
Offre d'emploi

Postes d’enseignement contractuels, University of Waterloo, Ontario

Date limite : 15 juin 2024
4 juin 2024